Le projet Breakslip

Enterrer une culotte pour étudier la vie des sols ? 

C’est le projet Breakslip.

Il a vu le jour en Grande Bretagne

Des viticulteurs de Dordogne s’en sont emparés.

Chaque agriculteur plante des culottes en coton à 20 cm en dessous de la surface.

Les bactéries, insectes et mollusques vont les dévorer !

Et on obtient des informations sur la vie présente dans le sol.

On peut tester des itinéraires techniques différents…

… et développer la biodiversité.

Plus ils sont vivants, plus les sols résistent au changement climatique.

Un enjeu écologique … et économique.

Vous aussi, plantez vos culottes !

Pour participer 

Rendez-vous sur le site de la Chambre d’Agriculture de Dordogne

Enterrer une culotte pour étudier la vie des sols ? 

C’est le projet Breakslip.

Il a vu le jour en Grande Bretagne

Des viticulteurs de Dordogne s’en sont emparés.

Chaque agriculteur plante des culottes en coton à 20 cm en dessous de la surface.

Les bactéries, insectes et mollusques vont les dévorer !

En comparant les exploitations et les terroirs, on obtient des informations sur la vie présente dans le sol.

On peut tester des itinéraires techniques différents…

… et développer la biodiversité.

Plus ils sont vivants, plus les sols résistent au changement climatique.

C’est donc un enjeu écologique … et économique.

Vous aussi, plantez vos culottes !

Pour participer 

Rendez-vous sur le site de la Chambre d’Agriculture de Dordogne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :